Qu’est-ce que le Core de WordPress ?

Avec WordPress vous pouvez créer assez facilement un site Web, même si vous ne savez pas trop comment tout cela fonctionne. WordPress est très polyvalent, et il a été conçu pour être accessible au plus grand nombre. Aussi, il existe quelques fichiers de base qui vous permettent de vous glisser sous le capot, sans trop d’efforts, et d’apporter des modifications importantes à votre site.

Toutefois il convient d’être prudent ! De telles modifications ne concernent que quelques fichiers et sont réservées aux utilisateurs déjà aguerris, voire au geeks !

Partons ensemble pour une plongée dans le cœur (Core) de WordPress !

L’importance du Core (ou le noyau « dur ») pour un site WordPress

Pour aller au plus simple, le Core de WordPress fait référence au noyau de fichiers de base qui composent un site Web WordPress. Il correspond à tout ce qui se trouve dans l’archives en .zip que vous téléchargez sur le site officiel, worpress.org.

Comme le cœur chez l’être humain, le cœur de WP est indispensable au bon fonctionnement de notre site web.

Ainsi, il va de soi qu’avec un dossier corrompu ou modifié, notre gestionnaire de contenu ne se porterait pas bien du tout.

Cet ensemble de fichiers, est à la fois l’organe principal et le système névralgique du site, c’est pourquoi, la moindre intervention à ce niveau est parfaitement déconseillée.

Une erreur commise à ce niveau aurait pour conséquence de rendre impossible toute mise à jour par la suite. Vous l’aurez compris, on évitera à tout prix de se retrouver dans cette situation…

À part réaliser les mises à jour du Core, c’est à dire remplacer une ancienne version de WP par une nouvelle, c’est à peu près tout ce que l’on fera, si on est un utilisateur débutant. On n’oubliera pas non plus de précéder ce type de manipulation, par une bonne vieille sauvegarde 😉

La structure d’un WP qui fonctionne aux petits oignons

Quatre parties principales constituent votre site web :

  1. Les fichiers essentiels du noyau
  2. La base de données
  3. Les fichiers des thèmes
  4. Les fichiers des plugins

Pour avoir une idée visuelle, de la manière dont fonctionne le cœur de WordPress, en solo, essayons de supprimer les thèmes et les plugin de notre tableau de bord :


Tableau de bord WordPress, sans aucun thèmes
Tableau de bord WordPress, sans aucune extensions

Une fois la manipulation faite (il faut aller dans le gestionnaire de fichiers de votre serveur ou en local dans le dossier wp-content , vous vous rendez compte qu’il est impossible de créer ou d’afficher votre site avec uniquement les fichiers principaux. Ils ont obligatoirement besoin d’un thème. C’est pour cette raison que quelques thèmes sont déjà présents dans chaque nouvelle installation de WordPress.

Les fichiers essentiels de WordPress

Le Core se confond donc avec l’emplacement où l’on retrouve tous les fichiers nécessaires au fonctionnement de WordPress. C’est pour cela qu’il est important de ne pas faire de modifications à l’aveugle et, un petit tour dans la documentation officielle donne une bonne idée d’où on met les pieds…


Aperçu visuel du cœur de WordPress

Le core de WordPress permet entre autres :

  • d’avoir accès au tableau de bord d’administration de WP
  • de gérer les utilisateurs
  • de créer et de modifier des articles et des pages
  • de télécharger des contenus multimédias
  • de supprimer du contenu
  • d’ajouter des catégories, taxonomies, étiquettes…
  • etc

Bien évidemment nous ne pourrons pas faire l’inventaire complet des fonctionnalités qui lui sont associées. Nous ne pousserons pas, non plus, les explications techniques, puisque notre propos se limite simplement à avoir un bref aperçu de ce que c’est que cette drôle de bête…

Commençons donc par mettre en lumière deux fichiers essentiels à connaître ! Ils serviront à porter secours à notre site, dans bien des cas.


Les fichiers ".htaccess" et "wp-config" en surbillance
  • Le fichier .htaccess (accès hypertexte) : ce fichier contrôle l’accès aux fichiers, dossiers du site ainsi que la structure globale des permaliens du site. Il permet encore bien d’autres choses, soyez-en sûrs…
  • Le fichier wp-config.php : il inclut un certain nombre de paramètres essentiels de WordPress. Il permet d’établir la connexion à la base de données, de modifier la limite de mémoire de notre installation, et d’activer ou de désactiver des mise à jour automatiques, de mettre en place la mise en cache des pages. Il comprend encore les constantes de débogage WP_DEBUG…

Les dossiers principaux du “core”

Nous allons maintenant parler des trois dossiers principaux du core : “wp-admin” et “wp-includes” et “wp-content”

Les trois dossiers principaux du cœur de WordPress

Le dossier wp-admin

Ce dossier contient la plupart des fichiers de l’interface d’administration de WordPress. Chacune de ses pages correspond à une partie des fonctionnalités liées à l’administration du site.

Prenons à un fichier en particulier : admin.php

Son rôle est d’activer un certain nombre de fonctionnalités « critiques », comme la connexion à la base de données et le chargement du tableau de bord. Il vérifie encore les utilisateurs et leurs autorisations (les droits d’administration, d’édition, de publication, etc).

Le dossier wp-includes

Ce dossier, quant à lui, stocke tout le “reste des fichiers” qui font fonctionner le site. Si “wp-admin” est le gestionnaire des outils d’administration, “wp-includes” est celui qui s’occupe de faire tout ce qui est possible avec WP…

Si vous ouvrez le répertoire, vous verrez plus d’une centaine de fichiers présents.

Vous l’aurez compris, comme pour le dossier wp-admin, on ne modifiera rien dans ce dossier. On laissera cette tâche aux développeur de notre CMS préféré.

Le dossier wp-content

Ce dossier contient, entre autre, les dossiers des plugins, des thèmes, les dossiers des médias.

C’est le dossier dans lequel les utilisateurs apportent leurs modifications.
On se souvient, les deux précédent dossiers étaient inviolables (wp-admin & wp-includes). En effet, seule l’équipe de développement de WordPress était amenée à enregistrer des modification dans ces dossiers, wp-content est le dossier qui permet au développeurs tiers et aux utilisateurs de développer leur site.
Il est ainsi possible de se greffer au code de départ de WordPress, et d’étendre de façon presque illimitées, les possibilités de départ.

Il arrive parfois qu’un plugin fasse partie intégrante du Core, à un moment donné comme cela a été le cas notamment avec Gutenberg, l’éditeur actuel. Au départ, il s’agissait uniquement d’un plugin, relégué dans le dossier wp-content… Maintenant il fait pleinement partie des fonctionnalités du logiciel principal.

Le mot de la fin

Nous n’avons fait qu’une présentation rapide du “core” de WordPress afin d’éviter d’être rébarbatif.

Malgré cela, les connaissances abordées vous permettront, nous l’espérons de résoudre certains problèmes par vous même. En tout cas de savoir par où commencer à chercher.

Si vous souhaitez approfondir sur le sujet, la documentation officielle, en français, sera la porte d’entrée idéale pour avoir un maximum d’informations.

Vous pourrez encore glaner des tips suplémentaires sur le site officiel du WordPress de la communauté francophone.
Et bien sûr, stay tuned ! Nous traiterons bientôt de nouveaux sujets autour de WordPress…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.